Sanary sur Mer - ,Le Patio‘

1936-1942

 

Anton Raederscheidt parlait rarement de son passé et si oui, avec beaucoup de sobriété. Et pourtant, combien de fois ne ma-t-il pas dessiné, sur une nappe en papier, dans un bistro, cette drôle de baraque bâtie autour d´une terrasse au milieu de laquelle poussait un arbre. Elle s’était imprimée dans ma mémoire. 


La Cride était située à Sanary, petite bourgade de pêcheurs, à proximité de Toulon et de Marseille, à l´époque inconnue du grand public. Nous étions en 1937 et je crois que cette maison de week-end fut le départ des constructions futures et le refuge des émigrés intellectuels allemands. Les plus illustres étaient les Feuchtwanger qui  habitèrent la  Villa Valmer, voisine des Räderscheidt. Là se retrouvèrent Thomas Mann, Walter Benjamin, Ludwig Marcuse, Franz Werfel, premier traducteur de Marcel Proust,  Hasenclever, Franz Hessel, dont un épisode de la vie a été le sujet du livre de Henri-Pierre Roche, qui plus tard servit de scénario à François  Truffaut pour son film, le célèbre Jules et Jim. Le fils de Hessel joue le rôle du jeune allemand, probablement le propre rôle de son père. 


La présence de tous ces écrivains réfugiés, a fait de Sanary, pour un temps, la capitale de la littérature allemande, comme le disait ironiquement ou cyniquement l’un d’eux.